LOC EN RE - Locations de charmes dans l'Ile de Ré

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

27 janvier 2010

Bienvenue dans nos locations....

Passez un bon séjour

26 janvier 2010

Disponibilités

10 mars 2008

L'abbaye des Châteliers

"Au nom de la Sainte et Indivisible Trinité et du Père... Moi Eble de Mauléon, je veux qu'il soit connu tant des "futurs" que des "présents" que lors que vinrent à moi les abbés Isaac de l'Etoile et Jean de Trizay... je les ai reçus comme des envoyés de Dieu, je leur ai donc donné, dans l'Ile de Ré, et à leurs successeurs, à perpétuité, pour construire une abbaye, le lieu-dit "Breuil du châtelier Eble de Mauléon".

L'histoire de l'abbaye des châteliers commence en 1152 quand le Concile de Beaugency annule le mariage entre Louis VII et Aliénor d'Aquitaine. Quelques mois après cette annulation, Aliénor d'Aquitaine épouse Henri, qui devient, en 1154, roi d'Angleterre sous le nom d'Henri II. A cette occasion Ré devient Anglaise.


Dans le même temps, le mouvement cistercien crée par Robert de Molesme se développe très rapidement. En 1119, l'ordre cistercien compte 12 abbayes et 393 en 1153 à la mort de Bernard de Clairvaux (Un des pères fondateurs de l'ordre).

C'est dans ce contexte qu'Elbe de Mauléon demande la construction d'une abbaye cistercienne sur Ré. Isaac, abbé de l'abbaye de l'Etoile (près de Poitiers), dirige les travaux et participe à l'intronisation du premier abbé de l'Ile. L'abbaye Notre-Dame-de-Ré est aussi nommée "Abbaye des châteliers".

A sa création, le monastère est doté, par Elbe de Mauléon, de propriétés, qui seront agrandies par ses descendants et par des achats. Ses propriétés utilisées pour la culture de la vigne et la production de vins. Ce dernier sera vendu en Angleterre...

- page 1 de 4